Méthodes

Méthode

Le paragraphe

Principe

Le paragraphe argumenté est un modèle de rédaction qui permet de structurer sa réponse.

Un paragraphe correspond à une idée.

Le paragraphe peut être utilisé pour répondre à une question isolée ou pour constituer une sous-partie d'un devoir plus vaste.

Structure

Le paragraphe est composé de :

  • une annonce, qui résume l'argument que vous voulez démontrer ;
  • des explications, qui précisent et éclairent votre argument ;
  • des citations ou des exemples dont l'analyse va soutenir votre propos ;
  • un bilan qui résume le propos.

Les citations et les exemples doivent :

  • être adaptés à votre argument ;
  • être commentés : ils doivent donner lieu à une analyse et une interprétation ;
  • pour les citations, être indiquées par des guillemets, et référencées par le numéro de ligne ou de vers.

S'il faut raconter, on le fait au présent.

Présentation

Le paragraphe commence toujours par un alinéa et se termine par un retour à la ligne.

Méthode

L'insertion des citations

Les codes typographiques

Toutes les citations, même d'un seul mot, se mettent entre guillemets ; si vous citez plusieurs mots non consécutifs dans le texte, mettez des guillemets à chacun.

On trouve le champ lexical de la mort : "cadavérique", "pâle", "fantomatique"

Pour signaler une coupure dans une citation utilisez le signe [...]. Une citation, même coupée, doit rester compréhensible et correcte : ne citez pas le premier et le dernier mot d'un passage ; ne coupez pas un groupe en plein milieu.

Voltaire décrit ainsi le 'procès' de Zadig : "conduire devant l'assemblée du grand Desterham, qui le condamna au knout, et à passer le reste."

L'apostrophe de Zadig est ironique : "Étoiles de justice, abîmes..., ... d'affinité avec l'or"

Si une modification du texte est nécessaire pour intégrer une citation à votre phrase, mettez entre crochets ce que vous avez changé.

Zadig explique que, "[se] promenant dans les routes de ce bois, [il a] aperçu les marques des fers d'un cheval."

La citation des vers est plus commode sans retour à la ligne mais vous devez mettre une barre oblique pour remplacer le retour à la ligne, et garder les majuscules de début de vers.

"Par les plus grands forfaits / Sur le trône affermi, / Dans la publique paix / C'est le seul ennemi."

Les constructions syntaxiques

Pour insérer des citations, on peut :

1. si la citation est courte, l'intégrer à syntaxe de votre phrase.

Tout en paraissant critiquer son corps, Almona montre "ses bras nus, d'une forme admirable et d'une blancheur éblouissante".

2. annoncer la citation par deux-points (:) précédés ou non d'un verbe introducteur (écrire, affirmer, prétendre, etc.).

Voltaire explique, par la bouche de l'ange : "il n'y a point de hasard ; tout est épreuve, ou punition, ou récompense, ou prévoyance".

3. introduire la citation au style indirect (verbe introducteur suivi de "que").

Voltaire explique, par la bouche de l'ange qu'"il n'y a point de hasard ; tout est épreuve, ou punition, ou récompense, ou prévoyance".

4. faire précéder la citation d'un groupe nominal tel que selon X, d'après Y ou d'une subordonnée de même sens (Comme l'affirme...).

Selon l'ange, "il n'y a point de mal dont il ne naisse un bien".

5. utiliser une incise au milieu ou à la fin de la citation ; dans ce cas, l'inversion du sujet est obligatoire.

"Les méchants", explique l'ange, "sont toujours malheureux : ils servent à éprouver un petit nombre de justes répandus sur la terre"

Méthode

L'introduction et la conclusion

Principe

L'introduction et la conclusion sont rédigées en un seul paragraphe.

Il est fortement conseillé de ne faire l'ébauche de l'introduction qu'en dernier, après avoir élaboré un plan détaillé.

L'introduction est le premier contact avec votre lecteur et le point de départ de votre parcours. Elle comporte les éléments suivants :

  • une phrase d'amorce, qui capte l'attention du lecteur ;
  • des éléments de contextualisation qui éclairent l'extrait ;
  • une problématique et une brève présentation des grands axes du plan.

La problématique est indispensable. C'est le problème qui donne sens à votre analyse : votre développement est une série de réponses ; la problématique est la question.

Problématiques non pertinentes Problématiques pertinentes

Comment déclarait-on son amour au XIXème siècle ?

Quel genre de chevelure aimait-on autrefois ?

Pourquoi Baudelaire parle-t-il de cheveux ?

"La Chevelure", poème amoureux ou récit de voyage ?

Comment Baudelaire fait-il une description sensuelle et poétique de la chevelure dans ce texte ?

La conclusion est l'aboutissement de votre réflexion et le dernier contact avec votre lecteur. Elle comporte les éléments suivants :

  • Une synthèse qui reprend l'essentiel de votre réflexion sous une forme résumée et répond à la question posée dans l'introduction ;
  • Une ouverture qui replace votre étude dans une perspective plus large en établissant un rapprochement avec d'autres œuvres, d'autres sujets de réflexion, etc.

Méthode

Le commentaire

Cette fiche est consacrée à la méthodologie du commentaire littéraire

Principe

Le commentaire littéraire vise à proposer une interprétation d'un texte dans un devoir structuré. Il s'agit d'éclairer

  • ce que le texte dit
  • comment il le dit
  • pourquoi il le dit comme ça

Dans les séries technologiques, le commentaire est guidé par des questions.

Mode d'emploi

Sur les 4 heures de l'épreuve écrite au baccalauréat, le commentaire doit occuper environ 2 heures 45.

Les différents brouillons occupent la moitié du temps. La rédaction au propre l'autre moitié.

Les différents brouillons
Le remue-méninges

Une fois le texte lu et situé, il faut noter tout ce qui vous paraît digne d'attention : idées fortes du passages, choix lexicaux, faits stylistiques, construction de l'extrait, etc. Les observations formelles doivent toujours être reliées au sens, et réciproquement.

Noter signifie écrire au brouillon, mais également souligner, surligner, relier, encadrer sur le texte.

La progression

Une fois l'extrait exploré dans tous les sens, il faut rassembler les remarques en unités logiques : une idée, quelques éléments d'explications, une ou plusieurs citations. Ces unités logiques formeront les paragraphes. Ces unités logiques doivent à leur tour être rassemblées en grands ensembles ; une progression logique claire doit se dégager.

1ère partie : [Je veux montrer que] ...

Arguments (phrases rédigées) Explications (non rédigés) Citations et commentaires (non rédigés)
1er paragraphe : [Je veux montrer que] ... Explications, qui précisent et éclairent votre argument. Citations ou références : ils doivent systématiquement donner lieu à une analyse et une interprétation.
2ème paragraphe : [Je veux montrer que] ...
3ème paragraphe : [Je veux montrer que] ...

L'introduction et, dans la mesure du possible, la conclusion sont rédigées au brouillon.

La rédaction

La présentation souligne la rigueur de votre réflexion.

Entre l'introduction et le développement, entre le développement et la conclusion, on saute deux lignes. Entre chaque partie, on saute une ligne.

Les titres d'œuvres sont soulignés.

Fiche

Explication de texte et commentaire

Présentation

Explication de texte Commentaire
La forme

Un développement qui suit le mouvement du texte

Un développement structuré par un parcours argumentatif.

L'objet

Une meilleure compréhension du texte et de ses enjeux.

Une interprétation du texte.

La démarche

Un propos qui suit le fil du texte pour éclairer le sens des mots et des phrases et mettre en évidence les questions posées par le texte.

Une démonstration structurée qui vise à convaincre de la pertinence d'une lecture.

Fiche

La dissertation

Cette fiche est consacrée à la méthodologie de la dissertation

Méthode

La dissertation se définit comme une argumentation dont le sujet porte sur une question ou un problème littéraire lié à un objet d'étude du programme.

Présentation

La présentation souligne la rigueur de votre réflexion.

Entre l'introduction et le développement, entre le développement et la conclusion, on saute deux lignes. Entre chaque partie, on saute une ligne.

Les titres d'oeuvres sont soulignés.

1. Etudier le sujet

La première étape de la réflexion est de comprendre le sujet. Cela implique de :

  • définir les mots-clés du sujet ou de la citation ;
  • situer le sujet ou la citation dans un contexte (objet d'étude, époque, etc.) ;
  • reformuler les points de vue ou les interrogations proposées par le sujet.

La plupart des sujets de dissertation comporte une part d'implicite. Derrière la question posée par le sujet s'en trouvent d'autres. Par exemple, un sujet sur la comédie ouvre souvent sur des questions liées au théâtre en général.

2. Rassembler idées et exemples

Il s'agit de rassembler tous les éléments qui peuvent permettre d'apporter des réponses pertinentes à la question posée, de confirmer ou au contraire de contredire le point de vue proposé : idées, raisonnements, exemples.

Ces éléments peuvent être trouvés :

  • dans le corpus proposé
  • dans vos connaissances personnelles (lectures analytiques, mais aussi notions littéraires et esthétiques, lectures cursives, oeuvres artistiques)

3. Ébaucher un plan

Suivant le formulation du sujet, plusieurs démarches peuvent être choisies :

Type de sujet

Question fermée

Citation à commenter

Question ouverte

Exemple
Démarche à adopter

Un plan concessif (certes.../mais...) ou plan dialectique (thèse/antithèse/synthèse).

Un plan thématique (Tout d'abord.../Ensuite.../Enfin...)

Dans tous les cas, on va du plus simple au plus complexe, du plus commun au plus personnel.

Le développement doit proposer une progression claire et explicite. Il doit éviter l'effet d'un catalogue d'idées juxtaposées.

Attention, dans le cas d'un plan concessif, ou d'un plan dialectique, à ne pas vous contredire !

Fiche

Commentaire et dissertation

Présentation

Commentaire Dissertation
La forme

Un développement structuré précédé d'une introduction et suivi d'une conclusion : les deux exercices ont la même forme.

Le sujet

Le sujet est un texte.

On réfléchit sur un cas unique. Qu'est-ce qui fait la singularité d'un texte, qu'est-ce qui le rend différent de tous les autres ?

Le sujet est une question.

On réfléchit sur des régularités. Quelle est la logique qui explique un genre, un mouvement, un recueil ?

La démarche

Les arguments ont pour rôle de préparer l'analyse des exemples, qui constitue le coeur de la démonstration.

Les exemples sont des illustrations des arguments qu'ils viennent confirmer. Les arguments sont le coeur de la démonstration.