L'accord du participe passé avec le sujet

L'accord du participe passé avec le sujet

Notion

Quand il est conjugué avec l'auxiliaire être, le participe passé s'accorde avec le sujet:

"Il est allé"/"Elle est allée"/"Ils sont allés" / "Elles sont allées"

Quand il est conjugué avec l'auxiliaire avoir, le participe passé ne s'accorde pas avec le sujet:

"Il a monté"/"Elle a monté" / "Ils ont monté"/"Elles ont monté"

Application

Complétez les verbes du 1er groupe par la terminaison ("é"/"ée"/"és"/"ées") qui convient.

Accompagn par son frère, elle a décid de monter au sommet de la montagne. Elle en a fait la promesse devant la tombe de ses parents décéd.

Son frère et elle ont achet tout l'équipement et ont commenc à se préparer. Une fois leur équipe rassembl, ils ont planifi l'expédition.

La montagne est class parmi les plus belles réserves naturelles du pays, mais les parois sont escarp, l'ascension est déconseill aux amateurs. Les sentiers balis sont étroits et instables, des promeneurs y sont décéd encore l'année dernière.

Son frère et elle ont entam l'ascension le lundi matin à 5 heures, au lever du soleil, et ils ont rapidement progress au début, mais la suite a été plus compliqu.

Le cinquième jour de la montée, elle était fatigu, elle s'est retir dans sa tente pendant plusieurs heures. Bien qu'épuis, elle a continu pour atteindre le fameux sommet.

Elle a pos le pied sur le sommet le huitième jour, et elle a pleur de reconnaissance.

Evaluation finale

Application

Complétez les items suivants avec la terminaison appropriée.

Tours, le 12 octobre

Monsieur,

j'ai étudi attentivement votre courrier du 26 septembre, dans lequel vous racontez qu'alors que vous traversiez la forêt d'Ombrée, des animaux sont pass devant votre véhicule, et vous ont oblig à quitter la route. Vous avez parl, je cite, d'un soudain « flot d'animaux » qui vous a fait craindre « d'être submerg ».

Votre lettre est très détaill. Cependant, cette histoire n'a été confirm par aucune autre source. A croire que cette soudaine marée d'animaux n'a été remarqu par personne.

Je constate également que vous avez oubli de préciser que lorsque les gendarmes sont arriv sur les lieux de l'accident, et vous ont demand de souffler dans le ballon, ils ont constat que vous aviez à ce moment plus de trois grammes d'alcool dans le sang.

Je suppose que les rendez-vous commerciaux dont vous parlez sont bien arros.

Je vous rappelle que depuis trois ans, vous avez déjà eu cinq accidents, qu'à chaque fois vous avez été condamn pour conduite en état d'ivresse, que vos voitures ont été confisqu, votre permis résili et que vos histoires invraisemblables ne sont plus écout par personne.

Il est heureux que vous n'ayez tu personne avec autant d'alcool dans le sang, et j'ai peine à croire que vous ayez os, en plus, demander à votre compagnie d'assurance de faire comme si vous n'étiez pas responsable.

Devant tant de mauvaise foi, je me vois oblig, monsieur, de mettre fin à votre contrat d'assurance.

Mme Isabelle Refus, conseillère commerciale