Fiche

Erreurs fréquentes

Explication

Ci-contre la légende des erreurs qui apparaissent sur vos copies.

L'expression

SYNT. : La phrase est incorrecte.

CONF. : On ne comprend pas la phrase/le lien entre les phrases.

PONCT. : La ponctuation manque.

REP. : Attention, répétition.

FAM. : Le mot est familier.

PRÉS. : On raconte au présent.

La méthode

MÉTH. : La méthode n'est pas comprise.

§ : Faites des paragraphes.

TITRE : On souligne les titres d'oeuvre.

EXPL. : Il faut expliquer davantage.

PROB. : On attend une problématique.

L'analyse

REF. : Vous répétez/reformulez le texte sans recul/analyse.

CIT. : Les citations sont mal découpées/introduites.

CONT. : Vous faites un contresens sur le texte.

COURS : Utilisez davantage vos connaissances.

Rappel

Ci-contre un rappel des erreurs les plus fréquentes.

Erreurs fréquentes Formes correctes

TITRE. Le texte Demain dès l'aube, le livre "Les Contemplations"

Le texte "Demain dès l'aube", le livre Les Contemplations

ORTH. Ce receuil est parut en 1856

Dans cette extrait, le héro...

J'expliquerais d'abord... puis je montrerais...

Un champs lexical, une méthaphore, une éloge à...

Ce recueil est paru en 1856

Dans cet extrait, le héros...

J'expliquerai d'abord... puis je montrerai...

Un champ lexical, une métaphore, un éloge de...

SYNT. Nous nous demanderons en quoi ce texte est-il un apologue ?

L'auteur nous exprime...

Nous nous demanderons en quoi ce texte est un apologue.

Ou :

En quoi ce texte est-il un apologue ?

L'auteur nous explique...

L'auteur exprime...

REP. + CIT. Le poète exprime sa tristesse "tristement" v. 6

Le poète exprime sa mélancolie : "tristement" (v. 6)

Évaluation

L'exposé

Aptitudes

Cette échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Une prestation orale ne peut atteindre la moyenne si : l'exposé montre que le texte n'est pas compris ; l'exposé n'est pas compréhensible en plusieurs endroits ; l'exposé est très court.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
S'exprimer à l'oral

L'expression et le niveau de langue orale sont acceptables.

L'expression et le niveau de langue orale sont corrects.

Un diaporama accompagne l'exposé.

L'expression est fluide et le niveau de langue orale est correct.

Les élèves s'adressent à leurs auditeurs.

Un diaporama illustre les propos par des images pertinentes.

L'expression est fluide et le niveau de langue orale est correct.

Les élèves communiquent avec aisance et conviction.

Le diaporama enrichit les propos par des illustrations pertinentes.

Construire une réflexion

Le sujet est pris en compte.

La réponse est structurée.

Plusieurs remarques pertinentes sont proposées.

Une problématique pertinente est proposée.

La réponse est structurée et suit une logique perceptible.

Des analyses pertinentes sont proposées.

Une problématique stimulante est proposée.

La réponse est structurée et suit une logique explicite.

Les analyses proposées sont pertinentes et tissent des liens avec les éléments étudiés.

Mobiliser une culture littéraire

L'exposé présente plusieurs des notions attendues.

L'exposé présente la majeure partie des notions attendues.

Des références aux auteurs/aux oeuvres sont proposées.

L'exposé présente la totalité des notions attendues.

Des références précises aux auteurs et aux oeuvres sont proposées.

Évaluation

Les paragraphes

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Des paragraphes ne peuvent atteindre la moyenne si : ils montrent que le texte n'est pas compris / ils se contentent de redire le texte source / ils ne sont pas compréhensibles en plusieurs endroits / ils sont très courts.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Lire, analyser, interpréter des textes

Le sens littéral du texte est globalement compris.

Le sens littéral du texte est compris.

Des remarques pertinentes sont proposées sur le texte.

Le sens littéral du texte est compris ; l'implicite du texte est perçu.

Des analyses pertinentes sont proposées sur le texte.

Le sens littéral et l'implicite du texte sont bien compris.

Des analyses précises sont développées sur le texte.

Une interprétation riche est construite.

Construire une réflexion

Les paragraphes sont visibles.

Des citations apparaissent.

Les paragraphes sont organisés.

Une logique est discernable.

Les citations sont insérées dans le propos.

Les paragraphes sont organisés de façon claire et convaincante.

La logique de la progression est claire.

Les citations sont bien insérées dans le propos.

Mobiliser une culture littéraire

Plusieurs connaissances littéraires sont mentionnées.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour éclairer le sens du texte.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour éclairer le sens et/ou les effets produits par le texte.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

La langue est bien maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

Le vocabulaire est précis et varié.

Évaluation

Le plan

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Le plan ne peut atteindre la moyenne si : le plan montre que le texte n'est pas compris / le plan se contente de redire le texte source / le plan n'est pas compréhensible en plusieurs endroits / le plan est peu détaillé.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Lire, analyser, interpréter des textes [pour un commentaire]

Le sens littéral du texte est globalement compris.

Le sens littéral du texte est compris.

Le sens littéral du texte est compris ; l'implicite est perçu.

Une problématique acceptable et des axes pertinents sont proposés.

Le sens littéral et l'implicite du texte sont bien compris.

Une interprétation riche et personnelle est proposée.

Une problématique stimulante et des axes pertinents sont proposés.

Construire une réflexion

Plusieurs arguments apparaissent.

Des exemples/des citations apparaissent.

Les arguments proposés sont pertinents.

Une logique est discernable.

Les éléments d'explication éclairent les arguments.

Les exemples/les citations sont adaptés aux arguments.

Les arguments sont clairs et convaincants.

Les éléments d'explication et la progression sont parfaitement convaincants.

Les exemples/les citations sont bien choisis.

Mobiliser une culture littéraire

Plusieurs connaissances littéraires sont mentionnées.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour éclairer le sens du texte.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour éclairer le sens et/ou les effets produits par le texte.

Évaluation

L'introduction

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

L'introduction ne peut atteindre la moyenne si : elle fait comme si le lecteur savait déjà de quoi il est question.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Construire une réflexion

L'objet d'étude est présenté, même brièvement.

L'objet d'étude est présenté

Les axes sont annoncés, même de façon confuse.

L'objet d'étude est inséré dans un contexte et présenté de façon précise.

Une problématique acceptable est proposée.

Les axes sont clairement indiqués.

L'objet d'étude est amené de façon intéressante, inséré dans un contexte et présenté de façon précise.

Une problématique pertinente est proposée.

Les axes sont indiqués de façon claire et efficace.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

La langue est bien maîtrisée.

Le vocabulaire est précis et varié.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

Mobiliser une culture littéraire

Des connaissances littéraires sont utilisées pour présenter l'objet d'étude.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour présenter l'objet d'étude et susciter l'intérêt du lecteur.

Évaluation

La contraction

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Une contraction ne peut atteindre la moyenne si : elle montre que le texte n'est pas compris / elle cite à plusieurs reprises le texte source / elle n'est pas compréhensible en plusieurs endroits / elle est très courte ou très longue / elle laisse de côté une partie importante du texte.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Lire, analyser, interpréter des textes

Certains éléments de la thèse ou des arguments sont en partie compris.

La thèse globalement est comprise.

Plusieurs arguments du texte sont correctement reformulés.

La thèse de l'auteur est comprise.

La contraction respecte la thèse et la composition de l'original.

La thèse de l'auteur est comprise avec ses nuances.

La contraction restitue fidèlement l'énonciation, la thèse et la composition de l'original.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

La reformulation est claire.

La langue est bien maîtrisée.

Le vocabulaire est précis et varié.

La reformulation est claire, fluide et se comprend sans revenir à l'original.

Évaluation

L'essai

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Une copie ne peut atteindre la moyenne si : le devoir ne répond pas au sujet / le devoir est une suite d'exemple / le devoir est une redite du texte proposé en contraction / le devoir n'est pas compréhensible en plusieurs endroits / le devoir est très court.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Construire une réflexion

Plusieurs arguments sont proposés, même s'ils sont peu nombreux ou peu développés.

Plusieurs arguments sont proposés.

Le propos est globalement organisé : présentation du sujet, développement, bilan.

Les arguments proposés tendent à étayer un point de vue.

Le propos est organisé : introduction, développement structuré, conclusion.

Une logique est discernable.

Les arguments développés permettent d'étayer un point de vue personnel.

Le propos est organisé de façon claire et convaincante : introduction, développement structuré, conclusion.

La logique de la progression est explicite.

Mobiliser une culture littéraire

L'essai mentionne plusieurs références littéraires.

L'essai propose plusieurs références littéraires.

L'essai développe des références littéraires et témoigne d'une appropriation personnelle.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

La langue est bien maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

Le vocabulaire est précis et varié.

Évaluation

Le commentaire

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Une copie ne peut atteindre la moyenne si : le devoir montre que le texte n'est pas compris / le devoir est une redite intégrale du texte source / le devoir n'est pas compréhensible en plusieurs endroits / le devoir est très court.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Lire, analyser, interpréter des textes

Le sens littéral du texte est globalement compris.

Le sens littéral du texte est compris.

Des axes de lecture acceptables sont proposés.

Des remarques pertinentes sont proposées sur le texte.

Le sens littéral du texte est compris ; l'implicite du texte est perçu.

Un projet de lecture acceptable est proposé.

Des analyses pertinentes sont proposées sur le texte.

Le sens littéral et l'implicite du texte sont bien compris.

Un projet de lecture pertinent est proposé.

Des analyses pertinentes et précises sont proposées sur le texte.

Construire une réflexion

Le propos est globalement organisé : présentation du texte, développement, bilan.

Des citations apparaissent.

Le propos est organisé : introduction, développement structuré, conclusion.

Une logique est discernable.

Les citations sont insérées dans le propos.

Le propos est organisé de façon claire et convaincante : introduction, développement structuré, conclusion.

La logique de la progression est explicite.

Les citations sont bien insérées dans le propos.

Mobiliser une culture littéraire

Plusieurs connaissances littéraires sont mentionnées.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour éclairer le sens du texte.

Des connaissances littéraires sont utilisées pour éclairer le sens et/ou les effets produits par le texte.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

La langue est bien maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

Le vocabulaire est précis et varié.

Évaluation

La dissertation

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Une copie ne peut atteindre la moyenne si : le devoir ne traite pas le sujet / le devoir est un inventaire d'exemples successifs à peine ou non commentés / le devoir n'est pas compréhensible en plusieurs endroits / le devoir est très court.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Construire une réflexion

Des arguments sont proposés, même s'ils sont peu nombreux ou peu développés.

Des arguments sont proposés.

Le propos est globalement organisé : présentation du sujet, développement, bilan.

Les arguments développés répondent assez bien à la question posée.

Le propos est organisé : introduction, développement structuré, conclusion.

Une logique est discernable.

Les arguments développés répondent bien à la question posée.

Le propos est organisé de façon claire et convaincante : introduction, développement structuré, conclusion.

La logique de la progression est explicite.

Mobiliser une culture littéraire

La dissertation mentionne quelques références à l'oeuvre ou aux textes du parcours.

La dissertation propose plusieurs références à l'oeuvre ou aux textes du parcours.

La dissertation développe des références qui montrent une connaissance approfondie de l'oeuvre et du parcours.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

La langue est bien maîtrisée.

Les titres d'oeuvre sont soulignés.

Le vocabulaire est précis et varié.

Évaluation

L'appropriation

Aptitudes

L'échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Une production ne peut atteindre la moyenne si : la consigne n'est pas respectée / la production ne présente aucune recherche dans sa réalisation / la production n'est pas compréhensible / la production est très courte.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Construire une réflexion

Au moins un élément de la consigne est pris en compte.

Un ou deux éléments de réflexion pertinents sont proposés.

Plusieurs éléments de réflexion pertinents sont proposés.

Une progression est discernable.

Les éléments de réflexion proposés sont pertinents.

L'écrit d'appropriation progresse vers une finalité.

Lire, analyser, interpréter des textes

La production fait référence au texte.

La production propose sur une lecture pertinente du texte.

La production s'appuie sur une lecture fine et personnelle du texte.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Les codes du genre sont respectés.

Une intention esthétique est perceptible.

La langue est bien maîtrisée.

Le vocabulaire est précis et varié.

Les codes du genre sont utilisés de façon originale et/ou pertinente, la production est inventive.

Évaluation

L'épreuve orale

La lecture
(2 points)

L'échelle s'appuie sur les attendus indiqués dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

0,5 1 1,5 2

Au moins une partie du texte est lue.

La lecture est compréhensible.

La lecture est claire et correcte ; le passage est situé dans l'oeuvre ou le parcours.

La lecture est correcte et expressive : le candidat adresse sa lecture et fait preuve d'une intention de sens.

Le passage est situé dans l'oeuvre ou le parcours.

L'explication
(8 points)

Une explication orale ne peut atteindre la moyenne si : l'explication montre que le texte n'est pas compris / l'explication est une redite intégrale du texte source / l'explication n'est pas compréhensible en plusieurs endroits / l'explication est très courte

De 1 à 2 De 3 à 4 De 5 à 6 De 7 à 8

L'expression et le niveau de langue orale sont acceptables.

L'expression et le niveau de langue orale sont corrects.

Le sens littéral du texte est globalement compris.

L'expression et le niveau de langue orale sont corrects : le candidat s'adresse à son auditeur.

Le candidat cite et explique le texte dont le sens est bien compris.

Le candidat mobilise des savoirs littéraires ou linguistiques.

L'expression et le niveau de langue orale sont bien maîtrisés : le candidat communique avec aisance.

Des références précises au texte étudié sont faites régulièrement.

L'explication éclaire le texte et permet de construire une interprétation.

Le candidat mobilise les savoirs littéraires ou linguistiques attendus.

La question de grammaire
(2 points)

0,5 1 1,5 2

Des éléments de lexique grammatical apparaissent.

Des éléments de lexique grammatical corrects apparaissent.

Le candidat mobilise des éléments de lexique grammatical pertinents.

Le candidat mobilise le lexique grammatical attendu et construit une analyse syntaxique.

L'entretien
(8 points)

Un entretien ne peut atteindre la moyenne si : l'entretien montre que l'oeuvre n'est pas connue ou pas comprise / le candidat parle très peu pendant l'entretien

De 1 à 2 De 3 à 4 De 5 à 6 De 7 à 8

L'expression et le niveau de langue orale sont acceptables.

L'expression et le niveau de langue orale sont corrects.

Le candidat répond aux questions.

L'oeuvre est présentée de façon synthétique.

L'expression et le niveau de langue orale sont corrects.

Le candidat est ouvert au dialogue et montre des qualités de communication.

L'oeuvre est présentée de façon synthétique et convaincante.

Le candidat mobilise des connaissances culturelles et artistiques en lien avec le propos.

L'expression et le niveau de langue orale sont bien maîtrisés.

Le candidat montre des qualités de communication et de persuasion.

Le candidat entre véritablement dans l'échange et tire profit des éléments de relance pour approfondir sa réflexion.

L'oeuvre est présentée de façon synthétique, personnelle et et convaincante.

Le candidat mobilise des connaissances culturelles et artistiques et établit des liens entre la lecture littéraire et les autres champs du savoir, l'expérience du monde et la formation de soi.

Évaluation

Le journal de lecteur

Aptitudes

Cette échelle s'appuie sur les aptitudes indiquées dans le Bulletin officiel n°17 du 25 avril 2019.

Éléments restrictifs

Un journal de lecteur ne peut atteindre la moyenne si : le contenu n'est pas lisible en plusieurs endroits ; le contenu a été copié ; des contresens importants apparaissent sur les textes.

/20 De 1 à 5 De 6 à 10 De 11 à 15 De 16 à 20
Construire une culture littéraire

Une partie des oeuvres abordées est présente, même si les productions sont courtes.

Une partie des oeuvres abordées est présente.

Les productions respectent en partie les codes attendus.

La majeure partie des oeuvres abordées est présente.

Les productions respectent les codes attendus.

Toutes les oeuvres abordées sont présentes.

Les codes sont utilisés de façon créative et pertinente.

Construire une réflexion ; lire, analyser, interpréter des textes

Un ou deux éléments de réflexion pertinents sont proposés.

Plusieurs éléments de réflexion sont proposés.

Les productions proposent un regard intéressant sur les oeuvres.

Les éléments de réflexion proposés sont pertinents.

Les productions éclairent les oeuvres et témoignent d'une appropriation personnelle.

Maîtriser la langue et l'expression

La langue est partiellement maîtrisée.

La langue est correctement maîtrisée.

Des titres séparent les productions.

La langue est bien maîtrisée.

Les titres et la présentation facilitent la circulation dans le journal et l'enrichissent.

Mettre en relation la littérature et les autres champs du savoir

Les lectures sont mises en relation avec des films, des musiques, etc.

Des liens sont tissés entre la littérature et les autres arts.

Des lectures et des oeuvres abordées de façon personnelle sont évoquées.