Pinocchio

Séance 01

Avant la lecture

Observation

Qu'est-ce que ces couvertures vous indiquent sur l'oeuvre de Joël Pommerat, écrivain et metteur en scène ?

Pistes

Joël Pommerat, Le Petit Chaperon rouge, 2005.

Joël Pommerat, Pinocchio, 2008.

Joël Pommerat, Cendrillon, 2013.

Oral

Que connaissez-vous de l'histoire de Pinocchio ?

Pistes

Lecture

1. Proposez une lecture à deux voix de cette scène.

2. Quelle image de Pinocchio nous est proposée ici ?

3. Quels liens peut-on établir avec L'Île des Esclaves ?

Observation

Quels défis pose la mise en scène d'une histoire comme celle de Pinocchio ? Appuyez-vous sur la photo.

Document A

LE PANTIN. Maintenant

j'ai faim

donne moi à manger s'il te plaît.

L'HOMME ÂGÉ. Je m'excuse de tout cœur mon petit chéri

mais tout est vide ici aujourd'hui j'ai rien à te donner mon pauvre.

LE PANTIN. Tu dois vraiment avoir des bouchons en plastique dans les oreilles à mon avis.

Je te dis de me donner à manger.

Je te demande de te dépêcher si tu veux bien parce que j'ai faim.

L'HOMME ÂGÉ. Je te dis que je suis désolé et que je m'excuse

mais tout est vide dans la maison.

LE PANTIN. Si tout est vide...tu remplis !

Tu sors dehors, t'as des jambes non ? Tu vas jusqu'au magasin et tu achètes ce qu'il faut.

C'est simple

y a pas besoin d'être un intellectuel pour comprendre ça quand même

j'aimerais que tu te dépêches un peu maintenant.

L'HOMME ÂGÉ. Tu ne comprend pas, pour pouvoir acheter dans les magasins il faut de l'argent.

LE PANTIN. Et alors ?

L'HOMME ÂGÉ. Je n'ai pas d'argent mon fils rien zéro néant.

LE PANTIN. T'as pas d'argent !!!???

T'es pauvre !!!???

L'HOMME ÂGÉ. Oui je suis pauvre.

LE PANTIN. Oh là là là là là là là !!!!

Non alors là non c'est pas vrai !

Fallait que ça tombe sur moi !

C'est pour ça que c'est moche ici et triste !

Je me disais aussi mais qu'est-ce que c'est moche !

On dirait une ferme pour les animaux. Il y a rien...

Tu sais mais moi je vais pas pouvoir rester ici, je vais pas tenir, je vais me tirer une balle moi.

L'HOMME ÂGÉ. Tu vas pas t'en aller maintenant que je t'ai fait.

LE PANTIN. Alors donne moi à manger au lieu de rester là à me regarder avec tes yeux de poisson cuit, comme si tu m'avais jamais vu.

Trouve une solution, réfléchis !

Il faut que je me déplace ?!

Je te dénonce si tu me donnes pas à manger immédiatement !

C'est pas vrai !

En plus d'être vieux t'es pauvre ! Alors ça c'est la meilleure de la journée.

L'HOMME ÂGÉ. Vraiment je te demande de m'excuser.

LE PANTIN. NON !

Joël Pommerat, Pinocchio, coll. Babel, éd. Actes Sud, 2015.

Document B

Pinocchio, photographies d'Elisabeth Carecchio

Séance 02

Après la lecture

Oral

1. "Au moins vingt-deux migrants en provenance de Turquie se sont noyés en mer Egée" ; "Familles monoparentales : envolée et pauvreté" ; "Faut-il interdire les animaux dans les Cirques ?" ; "Tradeurs en 5 minutes, mais ruinés à vie" ; "Trois heures par jour devant l'écran !" Quels liens peut-on établir entre ces titres d'articles de presse et certains épisodes de la pièce de Joel Pommerat ?

2. Le présentateur affirme : "L'histoire que je vais vous raconter ici ce soir est une histoire extraordinaire, une histoire plus extraordinaire que vos rêves ; et pourtant une histoire vraie." Partagez-vous ce point de vue sur l'histoire de Pinocchio ?

Observation

Observez et commentez les deux scènes ci-contre.

Pistes

Bilan

Le présentateur explique : "Moi je me pose une question mesdames messieurs, une question sérieuse : est-ce qu'on peut vraiment changer dans la vie ?" Quelles réponses la pièce apporte-t-elle à cette question ?

Écriture

Avant le début de la pièce, devant l'entrée de la salle, le présentateur essaie d'attirer le public au spectacle de Pinocchio.

Imaginez et écrivez son discours à la façon d'une tirade de théâtre.

Joel Pommerat, Pinocchio, 2017, de 36'12 à 41'30.

Joel Pommerat, Pinocchio, 2017, de 66'30 à 69'21.