Le Projet Fréron

Les classes de mot

Ce qu'il faut retenir

Les classes (on parle aussi de nature) sont les catégories auxquelles un mot appartient. Ces catégories ne changent pas. Elles sont inscrites dans le dictionnaire.

Les classes de mots variables (ils s'accordent)

Les adjectifs

Beau, grand, vert, carré...

Les déterminants

Le, la, les, mon, ton, son, ce, cet, ces, etc.

Les noms

chaise, liberté, voisin...

Les pronoms

Je, tu, il, me, lui, en, y, qui, que*, quoi, dont, où, lequel, le mien, ceci, cela...

Les verbes

Marcher, aller, être, avoir...

Les classes de mots invariables (ils ne s'accordent pas)

Les conjonctions de coordination

mais, ou, et, donc, or, ni, car.

Les conjonctions de subordination

que*, parce que, quoique, comme, quand, si, etc.

Les adverbes

aujourd'hui, alors, ici, là-bas, facilement, bien, volontiers, très...

Les prépositions

à, dans, par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous...

Les interjections

Ah ! Oh ! Eh !

* Que peut être conjonction de subordination ("je pense que j'ai raison") ou pronom de relatif ("le livre que j'ai acheté").

À vous de jouer !

Classez les mots de cet extrait.

Toute la difficulté de la route consistait à ne pas glisser trop rapidement sur une pente inclinée à quarante-cinq degrés environ ; heureusement certaines érosions tenaient lieu de marches.

Mais ce qui se faisait marche sous nos pieds devenait stalactites sur les autres parois. La lave, poreuse en de certains endroits, présentait de petites ampoules arrondies ; des cristaux de quartz opaque, ornés de limpides gouttes de verre et suspendus à la voûte comme des lustres, semblaient s'allumer à notre passage. On eût dit que les génies du gouffre illuminaient leur palais pour recevoir les hôtes de la terre.

"C'est magnifique ! m'écriai-je involontairement. Quel spectacle, mon oncle ! Admirez-vous ces nuances de la lave qui vont du rouge brun au jaune éclatant par dégradations insensibles ? Et ces cristaux qui nous apparaissent comme des globes lumineux ?

Ah ! tu y viens, Axel ! répondit mon oncle. Ah ! tu trouves cela splendide, mon garçon ! Tu en verras bien d'autres, je l'espère. Marchons ! marchons !"

Les adjectifs

Les déterminants

Les noms

Les pronoms

Les verbes

Les adverbes

Les conjonctions de coordination

Les conjonctions de subordination

Les prépositions

Les interjections

Est-ce que tout est bien compris ?

Classez les mots de cet extrait tiré de Voyage au centre de la terre dans la bonne catégorie.

Je ne puis peindre mon désespoir. J'étais enterré vif, avec la perspective de mourir dans les tortures de la faim et de la soif.

"Oh ! mon oncle !" m'écriai-je avec l'accent du désespoir.

Perdu dans ce labyrinthe dont les sinuosités se croisaient en tous sens, je n'avais plus à tenter une fuite impossible. Il fallait mourir de la plus effroyable des morts !

Alors ma tête se perdit. Je me pris à fuir, précipitant mes pas au hasard dans cet inextricable labyrinthe, descendant toujours, appelant, criant, hurlant, bientôt meurtri aux saillies des rocs, tombant et me relevant ensanglanté, cherchant à boire ce sang qui m'inondait le visage, et attendant toujours que quelque muraille imprévue vint offrir à ma tête un obstacle pour s'y briser !

Les adjectifs

Les déterminants

Les noms

Les pronoms

Les verbes

Les adverbes

Les conjonctions de coordination

Les conjonctions de subordination

Les prépositions

Les interjections