Le Projet Fréron

Les terminaisons en [e]

1. Distingu[er/ez/é]

Complétez par la terminaison é / er / ez qui convient.

Segré, le 26 septembre

Madame, monsieur,

je vous écris pour vous racont l'incroyable histoire qui m'est arrivée.

Voyez-vous, je suis commercial. Mardi dernier, je revenais d'un rendez-vous, et je devais travers la forêt d'Ombrée. Alors que je roulais, j'ai baiss les fenètres, et j'ai aspir une bonne bouffée d'air. Le soleil brillait à travers les feuilles des arbres.

Soudain, au détour d'un virage, j'ai vu une biche travers. Puis un sanglier. Des renards. D'autres biches, des daims, et encore des sangliers, des écureuils. Tous les animaux de la forêt semblaient pass devant moi. J'ai frein pour éviter la collision, mais ma voiture a dérap un coup de volant, et j'ai termin dans le fossé.

Considérant que je n'ai pas provoqu cet accident, je demande à ne pas pay de malus.

Veuill recevoir, Madame, monsieur, l'expression de ma respectueuse considération,

M. Marc Vendeur, représentant de commerce

2. Accorder le participe passé avec le sujet

Complétez par la terminaison qui convient : é / ée / és / ées.

Tours, le 12 octobre

Monsieur,

j'ai étudi attentivement votre courrier du 26 septembre, dans lequel vous racontez qu'alors que vous traversiez la forêt d'Ombrée, des animaux sont pass devant votre véhicule, et vous ont oblig à quitter la route.

Votre histoire est très détaill. Cependant, elle n'a été confirm par aucune autre source. Je constate également que vous avez oubli de préciser que lorsque les gendarmes sont arriv sur les lieux de l'accident, ils ont constat que vous aviez à ce moment plus de trois grammes d'alcool dans le sang.

Je vous rappelle que depuis trois ans, vous avez déjà eu cinq accidents, que vos voitures ont été confisqu, votre permis résili et que vos histoires invraisemblables ne sont plus écout par personne.

Devant tant de mauvaise foi, je me vois oblig, monsieur, de mettre fin à votre contrat d'assurance.

Mme Isabelle Refus, conseillère en assurance

3. Accorder le participe passé avec le COD

Complétez par la terminaison qui convient : é / ée / és / ées.

Angers, le 22 octobre

Madame,

je réponds à votre courrier du 12 dans lequel vous m'informez que votre compagnie d'assurance a résili mon contrat.

C'est vrai, cette voiture qui est tomb dans le fossé, je l'avais emprunt. Mais c'est parce que les gendarmes avaient confisqu mes deux voitures.

Evidemment, j'ai roul sans permis. Je suis représentant de commerce. Si je ne peux plus conduire, je suis au chomage. Avec les gendarmes, les radars, mes collègues se sont retrouv dans la même situation : tous leurs permis sont confisqu aussi. Mais moi, au moins, mes permis, je les ai vraiment pass.

C'est également vrai qu'avec un client, nous avions arros un contrat. Mais bon, d'abord, quatre bouteilles de bordeaux n'ont jamais tu personne. Et les bouteilles, il les avait pay pour me remercier. Je ne pouvais pas refuser.

Considérant toutes ces raisons, Madame, je pense que votre compagnie devrait poursuivre mon contrat. J'aimerais également qu'une voiture me soit prêt pour poursuivre mon activité.

Je vous prie d'agréer, Madame, ma respectueuse considération,

M. Marc Vendeur, représentant de commerce