Apprendre avec le numérique

Technologie, motivation et performance n'ont pas de lien évident. Des expériences menées sur les ordinateurs portables ont révélé qu'ils pouvaient n'apporter aucun bénéfice pour l'apprentissage, alors que les enseignants comme les élèves jugeaient l'introduction de ces PC portables dans le classe bénéfique pour l'apprentissage et la réussite. On parle alors de paradoxe performance/préférence.

Le scénario pédagogique reste l'élément central des apprentissages scolaires.

L'autonomie est une compétence prérequise.

L'interactivité des contenus est insuffisante pour permettre un apprentissage actif efficace. Ce qui est efficace : que les apprenants produisent du contenu ; proposer plusieurs représentations d'une même information.

Animations et vidéos sont utiles pour acquérir des savoir-faire. Ce qui est efficace : présenter de façon animée des informations elles-mêmes dynamiques ; animer l'essentiel et non les détails ; limiter le nombre d'informations à maintenir en mémoire pendant le visionnage ; segmenter les animations.

Les feedbacks immédiats, pédagogiquement puissants, sont encore à développer.