Une introduction à la didactique - INSPE ANGERS - M1 - première demi-journée

Introduction

Une brève histoire de la didactique

Les origines

"L'expression "didactique des mathématiques" apparaît en France aux environs de 1974. Ce nouveau champ théorique repose sur une orientation fondamentale : l'étude des phénomènes d'enseignement/apprentissage spécifiques aux mathématiques dans le cadre des situations scolaires. Cette volonté de recentrage sur la situation et le savoir se manifeste par les recherches sur l'échec électif. D'une part, ce n'est pas l'échec global, indifférencié, que l'auteur se propose d'étudier mais l'échec spécifique aux mathématiques ; d'autre part, les causes invoquées ne sont pas identifiées comme extérieures au processus d'enseignement mais bien constitutives de celui-ci."

Sarrazy, B. (1995). Note de synthèse. Revue française de pédagogie, 112, 85‑118.

Les sources

"J'ai souvent été frappé du fait que les professeurs de sciences, plus encore que les autres si c'est possible, ne comprennent pas qu'on ne comprenne pas. [...] Les professeurs de sciences imaginent que l'esprit commence comme une leçon, qu'on peut toujours refaire une culture nonchalante en redoublant une classe, qu'on peut faire comprendre une démonstration en la répétant point pour point. Ils n'ont pas réfléchi au fait que l'adolescent arrive dans la classe de Physique avec des connaissances empiriques déjà constituées : il s'agit alors, non pas d'acquérir une culture expérimentale, mais bien de changer de culture expérimentale, de renverser les obstacles déjà amoncelés par la vie quotidienne."

Bachelard, G. (1934). La formation de l’esprit scientifique. Vrin.

Les objets

Y. Reuter, C. Cohen-Azria, B. Daunay, I. Delcambre & D. Lahanier-Reuter (2013). Dictionnaire des concepts fondamentaux des didactiques. Louvain-la-Neuve: De Boeck Supérieur.

Les enjeux

"La didactique peut être considérée à la fois comme une discipline de recherche et une discipline d’intervention. En tant que discipline de recherche, elle tient essentiellement une posture descriptive ou explicative. Elle examine les contenus et les démarches d’enseignement qui ont cours dans l’institution scolaire et tente d’éclairer le phénomène de transposition des savoirs savants ou des pratiques sociales en savoirs scolaires. [...] Toutes ces analyses fournissent les données de base sur lesquelles peut prendre forme la partie plus pratique du travail des didacticiens, celle de la mise en œuvre d’interventions didactiques."

C. Simard, J. Dufays, J. Dolz & C. Garcia-Debanc (2010). Didactique du français langue première. Louvain-la-Neuve: De Boeck Supérieur.

Les applications

"Brousseau (1981) établit très vite l’existence de phénomènes d’obsolescence des situations didactiques qu’il explique ainsi : "Nous entendons par obsolescence le phénomène suivant : les maîtres, d’une année à l’autre, ont de plus en plus de mal à reproduire les conditions susceptibles d’engendrer chez leurs élèves, à travers peut-être des réactions différentes, une même compréhension de la no­tion enseignée. Au lieu de reproduire des conditions qui tout en produisant le même résultat laissent libres les trajectoires, ils reproduisent au contraire une "histoire", un déroulement semblable à celui des années précédentes, par des interventions qui, même discrètes, dénaturent les conditions didactiques garantes d’une signification correcte des réactions des élèves.""

Orange, C. (2010). Situations forcées, recherches didactiques et développement du métier enseignant. Recherches en éducation, HS2.

Les spécificités

Lisez les articles "Didactiques" et "Pédagogie" du Dictionnaire des concepts fondamentaux de la didactique (éd. 2013).

Proposez, sur une affiche, une synthèse claire et visuelle des deux concepts.

Et le français dans tout ça ?

"Les travaux de l'INRP, au moment de l'éclosion de la linguistique française dans les années 1960, constituent une étape décisive. [...] Les savoirs disciplinaires pour ce qui concerne la langue, rénovés grâce aux avancées des sciences du langage, ont joué un rôle déterminant dans la constitution de la didactique du français en discipline de recherche. Dès les années 1970, il n'était plus possible, par exemple, de penser la didactique de l'orthographe dans l'ignorance des travaux fondateurs de Vladimir Grigorievitch Gak, Claire Blanche-Benveniste, André Chervel, et autres."

(2013). Questions et débats sur l'histoire de la didactique du français: 1965-2007. Recherches en didactiques, 15, 137-148.

Prochain rendez-vous

Lundi 11 septembre 9h-12h : didactique de la lecture, 1ère partie